Permis voiture

Permis B

Le permis B permet de conduire les véhicules ayant un poid total autorisé en charge inférieur ou égale a 3,5 T.

Sur boite automatique ou manuelle, nous proposons :

 

Perfectionnement conduite

En post-permis B, que ce soit pour une remise en confiance ou pour consolider quelques acquis, nous vous proposons un accompagnement personnalisé.

Procédé d'évaluation préalable

Avant toute inscription à l'auto-école, nous sommes dans l'obligation de procéder à une évaluation dite de « départ » afin de pouvoir déterminer le nombre d'heures de leçons pratiques prévisionnelles à effectuer afin de vous présenter à l'examen du permis de conduire avec le niveau d'exigences requis.

En accord avec le candidat, ainsi que ses parents (si mineur) et / ou ses financeurs, cette évaluation aboutira à la signature d'un contrat entre l'établissement et les différentes parties.

Ce contrat fixera les modalités de votre apprentissage ainsi qu'un plan de financement pour votre formation (théorique et pratique).

Deux possibilités d'évaluation de départ

Sur tablette par le biais de l'application « Eval + » (édition ENPC) organisée le mercredi de 16h à 18h. Cette évaluation d'une durée d'environ 30 minutes est réalisée dans l'enceinte de l'auto-école. Ce logiciel permettra d'évaluer vos aptitudes et compétences suivantes :

  • Concentration
  • Intérêt pour la formation
  • Coordination motrice
  • Inhibition
  • Mémoire visuelle à court terme
  • Largeur du champ de vision / Balayage visuel
  • Adaptation aux différentes situations
  • Prévention des risques
  • Obéissance aux règles
  • Temps de réaction

Un résultat détaillé pour chaque faculté est remis au candidat pour signature.

Sur véhicule (si vous ne pouvez pas être disponible sur les créneaux du mercredi) d'une durée d'une heure dans une circulation où le trafic est faible ou nul (sur CITROËN C3 ou Cactus boite automatique). Seront évaluées les informations et les compétences suivantes :

  • Vos prés-requis en matière de connaissances du code de la route et en matière de conduite d'un véhicule
  • Vos expériences vécues en temps qu'usager de la route
  • Vos compétences psychomotrices
  • Vos motivations

Parcours de formation (permis B)

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante qui demande à l’élève de la concentration, de l’assiduité, de la motivation. Le parcours qui vous est proposé vous permettra de progresser dans votre formation pour vous amener en situation de réussite aux examens du permis de conduire.

En vous engageant dans cette formation à la conduite et à la sécurité routière au travers de la signature du contrat, vous vous engagez à suivre obligatoirement le parcours de formation suivant :

Parcours théorique

La formation théorique qui porte sur des questions « d’entraînement à l’examen du Code » pourra être suivi à votre rythme soit dans les locaux de l’école de conduite avec un support média (application « digi-quizz ») et en complément via internet avec « prép@code » (option d’achat proposée à la signature du contrat ou en cours de formation).

La formation portant sur des thèmes spécifiques se déroule collectivement (minimum 6 personnes, maximum 12), dans les locaux de l’auto-école, et est dispensée en présence d’un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité. Six thèmes sont proposés, vous devez obligatoirement vous inscrire au moins 7 jours à l’avance. En fonction de votre emploi du temps, vous venez aux cours à votre rythme.

Pensez à vérifier les jours, les horaires et les thèmes traités sur le tableau d’affichage.

Parcours pratique

Pour que l’apprentissage de la conduite et de la Sécurité Routière prenne tout son sens, la formation se déroule sous la forme de l’alternance dans la mesure du possible et selon les souhaits de l’élève.

Pendant la phase pratique, vous serez amenés à circuler :

  • en ville
  • en rase campagne
  • sur autoroute
  • de nuit ( leçons prises en hiver)
  • quelles que soient les conditions météorologiques (dans la mesure où votre sécurité et celles des autres n’est pas engagée)

L’apprentissage anticipée de la conduite (AAC)

Dans la progression du continuum éducatif, l'AAC permet un apprentissage précoce de la conduite et de la sécurité routière dès 15 ans.

Dans un premier temps, l'élève doit suivre une formation de base sur l'apprentissage théorique (code) et pratique ( minimum 20 heures) auprès d'enseignants diplômés.

Dans un second temps, suite à une évaluation finale de ses compétences réalisée par l'enseignant, une attestation lui sera délivrée pour être autorisé à conduire avec un ou plusieurs accompagnateurs (dans le respect des critères réglementaires les concernant) dite phase de conduite accompagnée pour au moins un an et 3000 km.

Les avantages

  • Peaufiner son apprentissage dans un milieu familial et rassurant.
  • Acquérir de meilleures connaissances des risques et des comportements des autres usagers.
  • Savoir plus aisément s'adapter aux différentes situations de conduite, notamment la nuit, par intempéries, sur des infrastructures parfois dégradées.
  • Avoir des notions concrètes sur la fatigue, la perte de vigilance ( longs trajets), les distracteurs.
  • Avoir transporté des passagers et en connaître les risques (assurer leur sécurité). Ne pas se laisser influencer par leur comportement (hormis les conseils de l'accompagnateur).
  • Possibilité de passer l'épreuve du permis de conduire dès 17 ans ½. En revanche il n'est pas possible de conduire seul avant 18 ans.
  • Augmenter sensiblement ses chances de réussite à l'examen du permis de conduire. 74% de chance de l'obtenir du 1er coup contre 55% par la voie de l'apprentissage traditionnel.
  • Réduire la période probatoire à 2 ans au lieu de 3 ans.

La conduite supervisée (CS)

La conduite supervisée permet aux élèves conducteurs âgés de 18 ans minimum, de parfaire leur apprentissage et d’acquérir plus d’expériences grâces à l’aide d’un accompagnateur, avant le passage à l’épreuve pratique du permis de conduire ou après l’échec de cette épreuve.

Pour suivre cette formule d’apprentissage, plusieurs conditions doivent être remplies :

  • avoir 18 ans minimum ;
  • avoir réussi l’épreuve théorique générale ;
  • avoir réussi l’évaluation de fin de formation initiale et avoir participé à un rendez-vous préalable avec l’enseignant et son accompagnateur.

L’accompagnateur doit être titulaire, depuis au moins 5 ans sans interruption, du permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule utilisé.

Comme pour la conduite accompagnée, l’élève doit circuler uniquement sur le territoire français mais il ne bénéficie pas de l’avantage de la réduction du délai du permis probatoire.

Le déroulement du rendez-vous préalable

Il débute la phase de conduite supervisée, il est mis en place par l’enseignant de la conduite et de la sécurité routière. Il est d’une durée minimale de 2 heures et consiste en une séquence de conduite sur un véhicule de l’établissement. Il réunit l’élève, l’enseignant et le ou les accompagnateurs.

L'objectif de ce rendez-vous

Il a pour but essentiellement de réaliser le « passage de relais » entre l’enseignant de la conduite et l’accompagnateur. Au cours de cette séquence, l’accompagnateur pourra prendre conscience du niveau de conduite de l’apprenti conducteur. Il bénéficiera des conseils de l’enseignant sur son rôle et ses engagements, les difficultés susceptibles d’être rencontrées, les moyens d’y répondre, d’orienter positivement les actions de l’apprenti conducteur, de favoriser la progression vers l’autonomie.

Post-permis

Se former après le permis permet de rester un conducteur responsable et vigilant. Pour cela, des stages « post-permis » sont ouverts à tous dans les établissements de la conduite et de la sécurité routière labellisés. Afin de permettre une actualisation des connaissances générales sur la signalisation, l'infrastructure, les règles de circulation et de favoriser la prise de conscience des facteurs de risques. Ces formations comprennent des phases de conduite et d'animation en salle. Les thèmes exploités sont : la vitesse, la fatigue, l'alcool, la vigilance et les éléments perturbateurs.

Objectifs

Permettre d'échanger sur son expérience de la conduite, d'appréhender les limites du système de circulation et de comprendre que la conduite est avant tout une activité sociale nécessitant le respect des règles et des autres usagers.

 

A ce jour, les conditions et le programme ne sont pas encore définis. Mise en place à compter de janvier 2019.